Une douleur de sciatique part de la fesse s’étend sur l’arrière de la cuisse et dans la jambe, pour finir dans le pied. Il peut y avoir une douleur dans une partie du membre inférieur, on parle alors de sciatique tronquée. La douleur peut apparaître dans différente situation, mais la plupart du temps, c’est suite à un faux mouvement, lorsque le dos est fatigué et « tordu ». C’est la partie entre 2 vertèbres, appeler disque, qui a subi une trop grande contrainte. Le disque intervertébral est fait de 90% d’eau. Et lors d’une sciatique, le disque déborde sur le coté car il n’est pas soutenue et son eau « fuit ». Bien que la douleur mécanique et/ou inflammatoire soit d’apparition rapide, le processus de débord du disque est souvent d’apparition lente. Le disque est souvent abîmé depuis bien longtemps. C’est votre médecin qui jugera de la gravité de votre sciatique. Dans les premiers temps, il est important de s’octroyer de vrais temps de repos. Il est donc conseillé de s’allonger sur le dos durant 30 minutes, 2 fois par jour (durant tout le temps de votre convalescence). Il faut vraiment s’allonger, pas de position demi-assise, avec un coussin sous les genoux pour permettre au bas du dos de se relâcher. Vous pouvez encore plus optimiser cette position si vous savez faire la bascule-étirement du bassin. Il est important également de bien s’hydrater. C’est 2 actions permettent au disque intervertébral de se régénérer. Il n’est plus du tout conseillé de rester toute la journée couché sur le dos par terre sans se lever, les jambes tendues et sans oreiller pour la tête !

La bonne position alongée
La bonne position alongée

De la rééducation chez un kinésithérapeute va vous permettre d’apprendre les gestes qui préservent le dos. Plus généralement, cet  s’appelle la prophylaxie du rachis ou l’école du dos. Tous les gestes du quotidien sont alors importants : le premier est de plier les genoux pour ne pas fléchir le dos vers l’avant. On n’y pense pas assez ! Cela nécessite un peu plus de force et de la souplesse dans les cuisses. On en déduit qu’une personne qui a de la graisse ventrale et/ou qui n’a pas assez travaillé les muscles des membres inférieurs a plus de risque d’avoir une sciatique. Donc pour préserver ton dos muscles tes gigots !

eve vernhet kiné ostéopathe étirement du muscle pyramidal
étirement du muscle pyramidal
souplesse des cuisses : étirements du muscle psoas
souplesse des cuisses : étirements du muscle psoas
Informations

Vous trouverez ici de nombreuses références et sources d’information.

Les copies sont interdites ou doivent faire l’objet d’une demande et d’une autorisation écrites à l’adresse ci-dessus.

Ce site est la propriété intellectuelle de son propriétaire.