Le drainage lymphatique manuel est exclusivement pratiqué par le kinésithérapeute. Il consiste à appliquer des pressions lentes avec les mains sur le corps du patient pour résorber le liquide lymphatique. Ce liquide peut s’accumuler en trop grande quantité dans une partie du corps comme les jambes ou les bras. Le transport de la lymphe, liquide clair composé d’eau, de grosses protéines et de globules blancs, est diffèrent de celui du sang. Le transport se fait par trains d’ondes. Il est très lent et très fragile. Les patients qui subissent ce problème viennent parce qu’ils ont les jambes lourdes, parce qu’ils ont du diabète, et pour mesdames parce qu’elles ont eu un cancer du sein avec une ablation de ce système. Dans ce dernier cas, le système lymphatique va se reconstruire complétement dans toute la zone et tente de créer le meilleur système de transport pour le bras, sous le bras et le sein.

Une stagnation de la lymphe crée sur la zone concernée des lourdeurs, des sensations d’étau et un durcissement parfois marqué de la peau.

 

Il est possible que les problèmes de lymphe soient associés à un mauvais retour veineux. Dans ce cas précis, c’est la circulation du sang lorsqu’il retourne vers le cœur qui est diminué. Un kiné aguerri fera la différence entre les 2.

La pratique du drainage a récemment évolué, nécessitant une « mise à niveau » de nos connaissances. Pour trouver son thérapeute, le site www.afkl.org référence tous les kinés de France avec une formation complémentaire adaptée.

D’autres solutions de soins peuvent être proposées dans une même optique comme une activité physique adaptée, les bandages (voir : Opérations du sein et bandages/manchons ) et la presso-thérapie

A voir aussi sur le site : Opérations du sein et bandages/manchons

Informations

Vous trouverez ici de nombreuses références et sources d’information.

Les copies sont interdites ou doivent faire l’objet d’une demande et d’une autorisation écrites à l’adresse ci-dessus.

Ce site est la propriété intellectuelle de son propriétaire.