Oui, car il faut dire les choses parfois ! C’est un muscle très important mais qui fait souvent des siennes. Le muscle Psoas est plutôt mal connu car il est bien caché. Il commence en avant du bas des lombaires, puis clairement au fond du ventre, tapisse le fond du bassin et finit en haut de la cuisse. Il permet de monter la cuisse vers le ventre, de cambrer le dos et de faire une torsion toujours du dos. Il est en contact avec le nerf sciatique, les organes du petit bassin (vessie, utérus et reins) et les intestins. Lorsque ces organes travaillent un peu trop fort, ont été malade ou que leur flore bactérienne a été perturbé, des toxines sont rejetées à coté et c’est le muscle psoas qui fait tampon. Le risque, c’est que les déchets s’accumulent (comme dans une poubelle donc !). Le muscle peut alors moins bien fonctionner entrainant une réaction en chaine sur le dos, le nerf sciatique, ou même au niveau de la respiration par le diaphragme qui est situé juste au-dessus. Les symptômes sont alors des  de dos inexpliquées au moment des règles ou de l’ovulation chez la femme, ou consécutive à une infection urinaire (détectée ou asymptomatique), ou lors de constipation, ou bien du changement de saison lorsque notre alimentation se modifie. Maintenant, vous pourrez anticiper ! Avec l’aide de votre soignant, apprenez à étirer votre psoas !

souplesse des cuisses : étirements du muscle psoas
souplesse des cuisses : étirements du muscle psoas
Informations

Vous trouverez ici de nombreuses références et sources d’information.

Les copies sont interdites ou doivent faire l’objet d’une demande et d’une autorisation écrites à l’adresse ci-dessus.

Ce site est la propriété intellectuelle de son propriétaire.